Alternants, ils cumulent travail, formation et une passion

Ils sont alternants. En plus de leur formation et de leurs missions en entreprise, ils trouvent le temps de pratiquer un sport. Plutôt de haut niveau. 

Alexis BURNIER, originaire de Haute-Savoie, nous parle de sa passion, le ski. Mais pas n’importe où. Dans les Alpes. Et pas n’importe comment. On découvre.

Alexis BURNIER, actuellement en bac + 5 Manager des opérations et des projets industriels sur le campus d'ALBI

Je suis originaire de Haute Savoie. Après avoir pratiqué la compétition de ski à haut niveau, je suis actuellement aspirant moniteur de ski. La formation est longue. Minimum 5 ans – Maximum 12 ans.


La compétition de ski

J’ai commencé à partir de 14 ans. Tous les week-ends, les jeudis après-midis, toutes les vacances scolaires, je m’entraînais. L’hiver dans les Alpes, l’été et en octobre du côté de l’Autriche et de l’Italie. La pratique du ski de haut niveau nécessite un entrainement intensif, des stages de préparation physique, des semaines de séminaires d’athlétisme, de gymnastique…
Je pratiquais plusieurs disciplines aussi bien le slalom géant que le super géant. 

Ce que j’aime dans le ski de haut niveau ?

Glisser toujours plus vite par la recherche de la technique et de la vitesse.

De la compétition de ski au monitorat

A 18 ans, j’ai décidé d’arrêter. Principalement à cause des études et puis j’avais commencé le monitorat de ski et je préférais les cours à la compétition qui m’entraînait trop loin de chez moi avec de nombreux déplacements.

Etre moniteur de ski, c’est travailler de ta passion, la partager en encadrant des groupes, en leur faisant découvrir une nouvelle activité. C’est aussi la liberté. Pouvoir aller skier où on veut. Découvrir de nouvelles pistes. Quand on fait de la compétition, on se réserve sur des pistes appelées Stade de compétition. Du coup, tu ne connais rien d’autres.

Quand tu fais du ski sans chrono, tu accèdes en haut de la montagne ; tu oublies tout. C’est le lâcher prise total ; le dépaysement complet assuré ; la civilisation est loin ; le silence absolu. Et tu descends, tu descends. Des minutes de pure sensation. 

Les Alpes

Je suis né à Annecy. Mon père est moniteur de ski. L’été, on rénove des chalets. Les Alpes ? C’est le plus bel endroit du monde. Tu as autant d’activité l’hiver que l’été. Tu as plein de lacs. C’est un emplacement entre la Suisse et l’Italie. Quand tu changes de versant de montagne, tu changes de culture. Le bonheur.

Campus

Campus Inema ALBI

Campus Inema CHÂLONS

  • 7 rue du Parlement - CS 90034
    51005 CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
  • 03 26 65 11 75

Campus Inema LA RÉUNION

Campus Inema LE MANS

Contact

Retour en haut de page