Le suivi de l'alternance

In&ma attache une importance particulière au suivi de l’alternance. Celui-ci fait l’objet d’un processus spécifique.

En amont : 

Les missions proposées par l’entreprise font l’objet d’un cahier des charges signé par les trois parties prenantes de l’alternance : l’entreprise, l’alternant et in&ma. Lors de la signature, in&ma vérifie que les missions confiées à l’alternant sont en adéquation avec le contenu de la formation. L’école s’assure également que le profil de l’alternant correspond aux attentes de l’entreprise au regard du contenu des missions.

En aval :

Une fois l’alternant revenu en entreprise après une première période en centre de formation, in&ma met en place le suivi. Il se décompose en trois parties :

Etape 1  : La visite d’entreprise

Celle-ci s’effectue en général avant la fin de l’année civile ou en tout début de la suivante. Il s’agit pour l’alternant de sa première ou deuxième période en entreprise.
Un RV réunit tuteur, alternant et référent in&ma. Au cours de cet entretien, le cahier des charges fait l’objet d’une attention particulière. Le référent s’assure que les missions sont toujours d’actualité. Des ajustements peuvent être apportés en fonction des attentes de l’entreprise à partir du moment où celles-ci sont conformes au parcours de formation.

Première étape du processus de suivi, cette rencontre permet :

Au tuteur : de faire connaître l’environnement et les enjeux de l’entreprise, le contexte des missions, ses attentes quant au professionnalisme et à la posture de son alternant.
A l’alternant : de faire part de ses premières impressions, de ses besoins et de se prononcer sur la qualité de l’accompagnement de l’entreprise. 
Au référent in&ma : d'établir un contact avec le tuteur, de vérifier l’état d’avancement des missions, de mesurer le professionnalisme de l’apprenant, d’identifier des risques de dérives éventuels.
Il s’agit d’un échange ouvert où l’écoute prime.

Etapes 2 et 3 : Les suivis téléphoniques

Le suivi de l’alternance se poursuit en mars et en juin par deux appels téléphoniques réunissant les trois parties. Les mêmes critères : adéquation des missions, état d’avancement, professionnalisme de l’apprenant notamment, font l’objet d’échanges entre les trois parties.

Les objectifs pour chacune des parties :

Pour l’entreprise :
- L’assurance d’une écoute active de l’école
- Une présentation de l’école, de la formation, de son déroulement, de ses attendus et de ses échéances
- La connaissance des ressources et méthodes pédagogique sur lesquelles l’alternant peut s’appuyer, y compris dans la mise en œuvre des missions en entreprise
Ces points réguliers permettent des échanges directs et constructifs et lèvent les freins pouvant interférer dans la réalisation des missions.

Pour l’alternant :
- Un préalable aux présentations à effectuer dans le cadre du cursus
- Une identification des attentes de son tuteur et un point sur l'intégration de l'apprenant dans l’entreprise
- Une vérification des attentes du centre de formation
- Un rappel des ressources qui sont à sa disposition pour la réalisation du projet : l'ensemble des équipes pédagogiques et des référents suivant les blocs de compétences, les autres alternants développant des projets dans des établissements similaires dans le respect des règles de confidentialité

Pour le centre :
- l’assurance de la bonne compréhension du ou des projets par l’alternant et par le tuteur
- la transmission au tuteur les outils nécessaire à l’exercice de sa fonction tutorale : programme de formation, cahier des charges des projets en entreprise, définition des missions secondaires, outils d’évaluation des compétences


 

Campus

Campus Inema ALBI

Campus Inema CHÂLONS

  • 7 rue du Parlement - CS 90034
    51005 CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX
  • 03 26 65 11 75

Campus Inema LA RÉUNION

Campus Inema LE MANS

Contact

Retour en haut de page